Au pays des tacos


Salut à tous!
Bon, oui, je sais, ça fait déjà presque trois semaines qu'on a passé la frontière à Tijuana, et un bon mois depuis mon dernier article, mais malheureusement ma flemme ne s'est pas arrangée et je crois plutôt qu'elle s'aggravera avec le temps. Mais bon, les personnes que j'ai le plus envie de prévenir ( c'est à dire mes amies) le sont par des moyens plus rapides que le site. Et puis, un article, ça ne s'écrit pas en claquant des doigts! ( Non je ne me cherche pas des excuses, pas du tout...).

Bref, il est temps de me rattrapper, un résumé duvoyage depuis l'entrée en Basse-Californie s'impose donc. Si on me demande de résumer la Basse-Californie en un seul mot, je dirais " désert". On roule dans des grandes plaines durant des heures sanscroiser âme qui vive, on traverse des petits villages pommés au milieu de nulle part, TRÈS différents des États-Unis. Oui, le changement a été un peu rude: au USA, on avait tout ce qu'on voulaitcomme ça, et là... Nous avons même été pris d'un bref éclat de panique quand nous n'avons pas trouvés de Nutella à l'intermarché local... 

Mais surtout, ce qui me viendra à l'esprit quand je me rappelerai cette région, ce seront les trois jours que l'on a passés chez Randy, Sergio, Maria et Marianna. Laissez-moi vous racontez l'histoire ( les filles, puisque vous savez déjà, je vous autorise à louper le passage) . La nuit tombait, mes parents cherchaient un coin pour se poser et passer la nuit, quand les roues commencent à rouler sur place: nous nous étions enlisés dans le sable. Du coup, mes parents commencent à se disputer, et nous on s'écarte prudemment ( on a appris depuis longtemps à ne plus s'immiser dans leurs disputes!). Et puis là, un buggy arrive avec, à l'intérieur, des gens qui descendent, se présente et nous propose de rester ici pour la nuit! Ils ont accrochés une corde à leurs buggy et à Zéférino, et nous ont sortis du sable. On a appris qu'ils vivaient ici, dans des cabanes et des caravanes. Résultat, on a passé trois jours avec eux, chaque jour apportait quelque chose de nouveau, mon préféré a été le dernier: Un pote à eux nous a emmené sur son bateau à moteur, à la recherche des requins baleines et de coquillages comestibles pour ce soir! Et je vous jure qu'on en a trouvés, des uns et des autres! Le soir, c'est maman qui invitait: crêpes salés et sucrés pour tout le monde! Ils n'en avaient jamais goûté et ont adorés. Je vous laisse avec les photos:


Après cela, on arrive à La Paz ( celle du Mexique, pas la capitale de Bolivie) où on doit prendre le bâteau pour rejoindre le gros du pays. Et là, belle surprise: on tombe par hasard sur des amis, voyageurs eux aussi, qu'on avait rencontrés à Frisco ( c'est pas du deuxième degré, aucun RDV n'était prévu). On décide donc de passer la soirée ensemble. Il n'y avait pas d'enfants de mon âge, mais mes sœurs en revanche avaient des amis. Je m'en fiche, j'ai d'autres amies en France, que j'ai hâte de retrouver... Mais ce qui est cool c'est qu'ils avaient une planche de surf et on a passé la matinée dans l'eau!

Et finalemment, on passe la nuit sur le bateau ensemble, qui arrivera le lendemain matin. Le soir, il faisait tellement chaud à l'intérieur, que papa et moi on a sortis nos hamacs pour la première fois et on a dormis sur le pont extérieur. Croyez-moi, dormir en étant bercé par le vent frais, et en sachant PARFAITEMENT que les autres crèvent de chaud à l'intérieur, c'est le paradis. Oui, je suis sadique...

Arrivés à Mazatlan, on se séparent, mais on va sans doute se recroiser. De notre côté, on a passé plusieurs jours à rouler toute la journée, puisque l'on ne peut pas passer trois mois au Mexique, et les plus beaux trucs à visiter sont plus au sud. Depuis quelques temps nous sommes dans la région du Chiapas, une région montagneuse recouverte par la jungle. Magnifique. Avec papa et Celeste ( Maman et Maïté préféraient rester à l'abris, puisqu'il pleuvait un peu), nous sommes montés dans un bateau qui faisait visiter un canyon de milles mètres de hauteur... Par le bas. Il y avait de la brume autour de nous, ça faisait très mystérieux. Nous avons déja visités quatre cités, la deuxième a été ma préférée: Tonina. Elle a été découverte il y a seulement 36 ans, il y a encore des fouilles, et les archéologues pensent qu'ils n'ont découvert que 40 % de la cité. Elle n'est pas connue du tout, nous étions à peines dix touristes, et on avait un guide pour nous tout seul. Toutes les photos du Chiapas pour l'instant:

Voilà, je crois que j'ai finis. Un petit commentaire pour faire plaisir?

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Marie et Benjamin (vendredi, 25 novembre 2016 18:55)

    Coucou c'est magnifique. As tu appris à déchiffrer les inscriptions mayas ? Au fait tu sais super bien surfer et tu es vraiment vraiment sadique(mais ça je le savais).Et au sujet du livre je continu toujours à écrire. J'ai fait 3 pages complètes au chapitre 2 .Bisous a toute la famille et prends des médicaments contre ta flemme.

  • #2

    Papou (mercredi, 30 novembre 2016 10:16)

    Très belles photos et merci de partager

  • #3

    kakou (vendredi, 02 décembre 2016 06:43)

    Merci ma belle de nous faire voyager, en te lisant je m'y voyais ...
    bisous

  • #4

    mamé (dimanche, 04 décembre 2016 11:09)

    magnifique. j'ai cru voir un crocodile, non je blague. merci ma puce pour ton récit et les photos. on se régale.

  • #5

    Juliette (jeudi, 22 décembre 2016 08:55)

    Waw à se que je vois tu n'as pas perdue la main au niveaux de l'écriture ... Ton voyage me semble de plus en plus palpitant de jour en jour . Tu me manques beaucoup ! ( oui j'essaye de bien écrire mais je ne pourrais jamais surpasser la grande amaya daugé ...)
    Bisous