Costa Rica ou le paradis...


....des français ! 

Et oui nous en avons vu de partout , sur la plage ,dans les supermarchés ,  sur les chemins côtiers , et aussi propriétaires de boutique ou de pâtisserie ,  bizarre d'entendre autant parler français nous n'avions plus l'habitude.
Nous commençons donc juste après la frontière en passant 1 nuit dans une finca (domaine en espagnol mais utilisé un peu pour tout en l'occurrence ici pour dire aussi camping) , finca tenue par des allemands , oui il y a aussi bcp d'allemands dans ce pays bref bcp de touristes européens 
Le camping est au milieu de la jungle au bord d'une rivière à crocodiles nous en apercevrons un le lendemain. C'est très beau ici 3 sentiers autours de la finca ont été  aménagés et nous en empruntons 2 , nous tombons sur une famille de singe , maman et bébé sur le dos. Tous les arbres ont été identifiés par les allemands amoureux des plantes. Je ramène un sac à dos d'oranges et aussi 2 autres fruits à coque très dure qui se révéleront être utilisés pour faire les Maracas mais ne se mangent pas. Ils vont revenir en France ceux là.
Nous quittons cette jungle le lendemain pour une plage du pacifique  , la playa rajada , immense baie protégée des grosses vagues , eau fraîche avec des raies et aussi quelques méduses. Maite aura eu la sensation d'être piquée mais aucune trace , elle ne remettra plus les pieds dans l'eau après ça...
Moi je me sens très bien sur cette Espace désert pdt la nuit et sans commodité , mais où la vue et le soleil couchant sont magnifiques. Aucun bar ni restau ici ,  il y a peut être un truc à faire ..
Laurent en profite pour faire 2 sessions de kyte sur la plage d'à côté et nous passons notre dernière soirée avec Maud sa prof française qui baroude de plages en plages dans tous les pays et Marc un anglais que nous avions pris en stop et qui est lui aussi apprenti kyteur, très sympas. 
Nous quittons la plage pour aller se baigner dans des sources d'eau chaude mais finalement le prix nous refroidit donc tant pis nous passons ..comme nous passerons aussi la visite d'une plantation de cafe et le refuge des paresseux , on fera ça en Colombie (enremplaçant  les paresseux par ..des araignées !)
Et nous traversons pour rejoindre la côte Caraïbes  , une jolie route toute en descente vers ..la pluie tropicale et oui nous avions juste oublié de regarder la météo n'étant plus habitués à voir la pluie ...donc pas de baignade mais un test de notre camper pour non résistance imperméable ! Entrée d'eau par le toit et sur le côté du slide ..bon il faut donc ajuster notre route car comme disent les filles Zeferino aime le chaud ..
Nous essayions quand même de randonner le long d' un sentier côtier dans le parc national qui longe la plage mais le chemin est bloqué par une riviere en crue . Nous pataugeons  dans la gadoue et manquons de nous prendre une noix de coco sur la tête car la tempête s'est levée. 
Nous trouvons refuge dans une maison à l'entrée du parc dont les propriétaires  ont l'air absent alors nous nous installons bien à l'abrit sous la terrasse couverte à la hauteur des cimes des arbres,  et une fois installés dans les aromaks nous attendons que la tempête s'arrête ..et aussi que les singes passent devant nous ...
Direction la frontière du Panama nous écourtons le Costa Rica pour peut-être arriver à prendre le bateau du 20 janvier pour la Colombie , une grande histoire aussi celle ci  dont nous vous parlerons plus tard.
Donc les plus du Costa Rica : on se retrouve un peu comme chez nous avec des stds européens comme une vraie boucherie avec la viande bien découpée  et réfrigérée 
Les moins , trop de touristes nous n'avions plus l'habitude , et aussi l'absence de couleur dans les habits des ticos comme s'appellent ici les locaux , ils sont habillés à l'européenne ou l'américaine , vrai aussi au Nicaragua 
Je continue notre top culinaire : Pain de banane de antigua au Guatemala contre celui de Puerto Viejo au Costa Rica fait par des anglais 
On élimera immédiatement le pain au chocolat d'un français installé aussi à Puerto Viejo qui se croyait pâtissier et qui avait surement trop regardé les bronzés (...tu prends du pain , tu prends du chocolat et tu obtiens hein ???)

 

On avait oublié aussi la meilleure margarita servie dans une soupière sur la plage de tecolote en baja california au Mexique 

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    mamé (mardi, 17 janvier 2017 11:22)

    Bonjour pompon et merci beaucoup pour ton message. On s'est bien habitué à vous suivre. Dimanche, on a fait les gaufres avec Chichon et Jean François et on a regardé vos vidéos sur la télé. C'est beau ce que vous vivez et je suis bien contente pour vous. Nous, ça va. On a toujours de la neige, c'est très beau et très sain car il gèle fort. Partout, il y a beaucoup de grippes et gastros, au moins, vous aurez échappé à cela. Robert fait beaucoup de nichoirs et mangeoires à oiseaux, tout le monde lui en demande. Moi, je classe, je range. Nous lisons, marchons, nous allons bien.
    Nous vous souhaitons bonne continuation, vous allez bientôt arriver en Colombie. Bisous, bisous.

  • #2

    Aurle (vendredi, 20 janvier 2017 12:18)

    Gros poutous depuis rodez il fait soleil soleil mais froid froid froid...dans une semaine nous partons trois jours à lyon avec sly pour une reprise du procès de Marie Antoinette. Il y aura Sonia et Hervé on a un prévu un restaurant. J ai prévu aussi un hammam avec isa et sly ira voir un match de foot avec olive et BUS.
    Puis dans 15 jours déjà les vacances pour notre zone on part au ski II ouiiiiii dans les Alpes. ...à vars...lâché de salo. ..... et tout et tout. Des Bises aurele

  • #3

    yuan (mercredi, 25 janvier 2017 19:23)

    hi from Greg and Yuan. Happy new year to all of you. we think about you often even we don't write often. so glad your journey is going as amazing as planned.
    be safe and have fun
    love from Greg and Yuan in Seattle

  • #4

    sex telefon (mardi, 03 octobre 2017 15:18)

    cegielnik

  • #5

    seks telefony (vendredi, 13 octobre 2017 17:26)

    antydatowawszy

  • #6

    czytaj dalej (mardi, 05 décembre 2017 20:49)

    mikrofil